aspartame

lundi 10 avril 2006

Edulcorant de synthèse. Ce « faux sucre » est élaboré à partir de deux acides aminés. Il ne présente un danger que pour les personnes souffrant de phénylcétonurie. En outre, sa consommation est déconseillée en dessous de l’âge de trois ans. Certains nutritionnistes estiment aussi que les enfants ne devraient pas boire plus d’une boisson (33 cl) contenant de l’aspartame par jour.

Actualités

Blog

Focus

Réalisation : Vertige asbl