aspartame

lundi 10 avril 2006

Edulcorant de synthèse. Ce « faux sucre » est élaboré à partir de deux acides aminés. Il ne présente un danger que pour les personnes souffrant de phénylcétonurie. En outre, sa consommation est déconseillée en dessous de l’âge de trois ans. Certains nutritionnistes estiment aussi que les enfants ne devraient pas boire plus d’une boisson (33 cl) contenant de l’aspartame par jour.

Actualités

  • Publié le 4/11/2019

    CSS : Nouvelles recommandations nutritionnelles 2019

    Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a élaboré, en concertation avec les autorités compétentes, un avis sur les priorités en matière de choix alimentaires devant contribuer efficacement à maintenir et (...)

  • Publié le 4/11/2019

    Ouvrage : "21 ateliers d’éveil au goût et aux 5 sens"

    L’éducation alimentaire, à travers une approche par les 5 sens, contribue à développer la confiance des enfants en eux-mêmes, en leurs perceptions, à ouvrir leur palette alimentaire et à les intégrer à (...)

Blog

Focus

Réalisation : Vertige asbl