pression artérielle

lundi 10 avril 2006

Elle peut être diastolique et systolique : à chaque contraction du coeur, le sang est chassé avec force des cavités cardiaques et propulsé dans les artères. L’arrivée de ce flux sanguin exerce une pression sur les parois de celles-ci. Cette pression liée à la contraction du coeur, ou systole, correspond au chiffre le plus élevé mesuré lorsque l’on prend la tension. C’est la pression artérielle systolique. Après la systole se produit une phase de relaxation, ou diastole, au cours de laquelle le coeur se relâche et se remplit. La pression exercée par le sang sur les parois artérielles est alors plus basse. Elle correspond au chiffre le plus faible, ou pression artérielle diastolique.

Actualités

  • Publié le 4/11/2019

    CSS : Nouvelles recommandations nutritionnelles 2019

    Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a élaboré, en concertation avec les autorités compétentes, un avis sur les priorités en matière de choix alimentaires devant contribuer efficacement à maintenir et (...)

  • Publié le 4/11/2019

    Ouvrage : "21 ateliers d’éveil au goût et aux 5 sens"

    L’éducation alimentaire, à travers une approche par les 5 sens, contribue à développer la confiance des enfants en eux-mêmes, en leurs perceptions, à ouvrir leur palette alimentaire et à les intégrer à (...)

Blog

Focus

Réalisation : Vertige asbl