pression artérielle

lundi 10 avril 2006

Elle peut être diastolique et systolique : à chaque contraction du coeur, le sang est chassé avec force des cavités cardiaques et propulsé dans les artères. L’arrivée de ce flux sanguin exerce une pression sur les parois de celles-ci. Cette pression liée à la contraction du coeur, ou systole, correspond au chiffre le plus élevé mesuré lorsque l’on prend la tension. C’est la pression artérielle systolique. Après la systole se produit une phase de relaxation, ou diastole, au cours de laquelle le coeur se relâche et se remplit. La pression exercée par le sang sur les parois artérielles est alors plus basse. Elle correspond au chiffre le plus faible, ou pression artérielle diastolique.

Actualités

  • Publié le 31/05/2017

    27/06 : Rabad annual day

    Le RABAD (réseau des acteurs bruxellois pour l’alimentation durable) vous invite à une rencontre à l’occasion de son onzième anniversaire. L’objectif de cette journée est de découvrir et d’échanger (...)

Blog

Focus

Réalisation : Vertige asbl