L’activité physique a un coût physique... et financier

Selon les statistiques présentées par Comeos For commerce et services, en moyenne, en 2014, les ménages belges ont consacré 0,82 % de leur budget au sport.
Sur ce chiffre, 64 % concernent les abonnements et les affiliations à des clubs sportifs. Le reste est réparti entre 28 % pour les vêtements et les chaussures, et 8% pour les articles de sport (comme un vélo, par exemple).

Dans notre pays, cette année-là, 1.673 magasins (avec 4.607 employés), ont proposé matériel, habits et autres produits destinés aux sportifs. Avec souvent une intention de nous persuader que, pour pratiquer une activité sportive,pour courir ou pour pratiquer du "Pilate", la couleur adaptée ne peut être que le violet (ou l’orange ou le vert, peu importe, puisqu’une autre mode la remplacera l’année suivante). Ou que toutes les nouvelles chaussures dépassent largement les capacités des produits de l’année précédente ? Sans parler des compléments alimentaires qui, forcément, font la différence...

  • A chacun, bien sûr, de faire la part des choses et d’opter pour un renouvellement nécessaire... ou pour celui qui contribue à faire de soi un sportif à la fois branché... et persuadé que l’équipement participe de manière non négligeable de ses prestations (ce qui peut effectivement être le cas).

A chaque sport son coût

  • On sait bien, aussi, que tous les sports n’ont pas le même coût : entre des affiliations aux prix variables, entre des choix de clubs privés ou publics, entre des options pour des sports relativement peu coûteux (comme le jogging ou le skate) ou plus "sélectifs", entre ceux pour lesquels il est possible de trouver des compétitions aux coûts nuls ou réduits (par exemple grâce à l’Adeps ou aux communes) et les autres, là encore, les investissements peuvent différer du tout au tout.

Pourtant, une chose est sûre : des recherches minimales et un certain bon sens face aux sirènes du marketing permettent, dans un grand nombre de cas, de pratiquer le sport que l’on aime à des coûts "raisonnables". Après tout, être sportif n’empêche pas de rester un consommateur avisé.

Bon à savoir
Les Points Verts Adeps proposent des parcours de marche le dimanche et les jours fériés. C’est simple, gratuit, et ça peut rapporter gros.

Photo © Tyler Olson © Fotolia


MP3 - 4.4 Mo
ECOUTEZ LE PODCAST


"La santé pour mieux vivre : Le skate comme sport"
Observatoire de la santé du Hainaut