Boîtes à tartines (presque) magiques

Manger des tartines à l’école, ce n’est pas "mal" manger. Au contraire... pour autant que quelques recettes soient respectées.

L’équilibre d’un repas tient-il à sa température ? Faudrait-il forcément manger chaud pour manger sainement ? Bien sûr que non !


Alors, pourquoi ne pas ouvrir grande, toute grande, la boîte aux tartines et réfléchir, avec les enfants, aux aliments équilibrés qui constitueront leurs plats de midi quand ils vont à l’école ?

Tout comme pour n’importe quel repas, l’important, c’est de varier le contenu de la boîte. Bref, de revisiter ses classiques.

  • Tout d’abord, place aux indispensables céréales avec le pain ou, plutôt, les pains : tartines grises ou complètes, de préférence mais, aussi, ciabatta, baguette, bagel ou pain aux noix, il est possible d’en changer tous les jours.
    Pas de souci : les enfants sont moins conservateurs qu’on ne l’imagine !
  • Quant à la garniture, il n’y a pas que le fromage ou le jambon dans la vie. Sachant que la confiture ou le chocolat ont davantage leur place au goûter qu’au déjeuner, un peu de poulet ou de rôti froid, du thon ou un autre poisson, le tout relevé avec de la tapenade de légumes (ou bien un petit peu de mayonnaise ou de ketchup) ou une omelette - pourquoi pas aux légumes ? - apporteront des protéines au menu.
  • Sans oublier d’ajouter feuilles de salade, cressonnette, concombre, tomates fraîches ou séchées, légumes grillés (courgettes, aubergines, poivrons)...
  • Bâtons de carottes, radis, tomates cerises, etc. peuvent aussi être proposés à côté du sandwich. En effet, ce qui est "magique" dans les boîtes à tartine, c’est qu’elles peuvent contenir... autre chose que des tartines.
    Comme des salades de riz, de pâtes, de quinoa, de légumes..., éventuellement agrémentées de viande, de dés de jambon blanc ou de poisson froid.
  • Un dessert - une pomme, une poire, une banane, une orange épluchée, séparée en quartiers puis reconstituée dans un film alimentaire -, un abricot, selon la saison...

Et voilà un repas équilibré, sain, qui donnera à l’enfant des apports énergétiques suffisants pour les cours de l’après-midi. Du moins à condition qu’il n’ait pas partagé tout son repas avec des copains admiratifs du contenu de sa boîte...

Bon à savoir
Pour des raisons bactériologiques, et même s’il existe des boîtes (bon marché) prévoyant un espace pour un bloc réfrigérant, le filet américain n’est pas conseillé dans les boîtes à tartines. Mieux vaut se méfier, aussi, des "salades mayonnaise". Pour plus de sécurité, un "repas tartines" qui, par définition, se mange avec les doigts, ne devrait pas débuter avant de s’être lavé les mains. Plus de conseils sur le site de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire

Photo © St-fotograf © Fotolia


MP3 - 3.5 Mo
ECOUTEZ LE PODCAST


"La santé pour mieux vivre : La collation de 10 heures"
Observatoire de la santé du Hainaut