Alimentation des enfants en vacances

L’école est finie, vive les vacances ! Pour certains il s’agira de découvrir d’autres pays, de nouvelles activités de loisirs, d’autres traditions alimentaires. Pour d’autres, les vacances se passent à la maison mais avec une autre organisation de la vie familiale, la découverte d’activités sportives, plus de temps passé avec les grands-parents...
Il s’agit dans tous les cas d’une belle occasion pour les enfants de partir à la découverte de nouveaux goûts et saveurs.

Découvrir de nouveaux goûts

Nouvelle culture culinaireLes vacances sont une excellente occasion pour attiser la curiosité des enfants sur de nouvelles découvertes alimentaires, de nouveaux goûts, de nouvelles recettes.

A priori, en période de vacances, toute la famille dispose de plus de temps à passer à table, ensemble. Si vous partez à l’étranger, n’hésitez pas à profiter de ce moment pour partager une nouvelle culture culinaire avec les enfants.

Beaucoup de pays offrent une cuisine colorée, parfumée, généreuse en saveurs qui stimulent les papilles, des petits comme des grands ! Les enfants, souvent inquiets vis-à-vis de la nouveauté alimentaire, peuvent dès lors être encouragés par l’exemple que donnent les adultes et les plus grands.

Préparer les repas en famille

Mère et fille préparent le repasPasser les vacances en famille, c’est aussi disposer de plus de temps pour découvrir des aliments cuisinés selon les traditions familiales.

Pourquoi ne pas inviter les enfants à aider à la préparation des repas et découvrir ainsi les aliments frais, les modes et temps de cuisson ?

Les spécialistes de la physiologie du goût y voient une bonne façon de se familiariser à de nouveaux goûts :


  • écosser les petits pois,
  • éplucher les haricots verts,
  • croquer une carotte fraîche,
  • découper le fenouil au goût anisé, en petits bâtonnets,
  • humer les épices douces,
  • faire connaissance avec la cannelle dans une compote de pommes « maison »...

Comme pour les aînés, lorsque les vacances se passent à la maison, le temps des repas peut être plus serein. C’est le moment idéal pour diversifier progressivement l’alimentation, de faire connaissance de nouvelles textures, de nouveaux goûts sans faire appel pour autant aux plats ou fruits exotiques, quelque fois très allergisants.

Bon à savoir
Pour un bébé ou un très jeune enfant, un voyage vers les régions chaudes est parfois une cause de gastro-entérite. Il vaut mieux se munir d’une solution de réhydratation dans sa trousse de voyage et demander les conseils et prescriptions au médecin traitant avant le départ.

Par ailleurs, sachez qu’un même lait pour nourrissons peut porter un nom différent d’un pays à l’autre. Renseignez-vous auprès du pharmacien ou du médecin si vous ne pouvez emporter la quantité de lait nécessaire pour la durée de votre séjour.


Marie-Josée Mozin, nutritionniste et Présidente honoraire du Club européen des diététiciens de l’enfance

Photos © TravelPhotography & © Lsantilli - Fotolia


MP3 - 3.5 Mo
ECOUTEZ LE PODCAST


"La santé pour mieux vivre : Variez la couleur des aliments"
Observatoire de la Santé du Hainaut


Mots-clés: A l’école
Mis à jour le 03/05/2016