Anorexie, boulimie, hyperphagie : une alimentation si troublée

Une jeune fille présentant des troubles du comportement alimentaireElles (ou, parfois, ils) vont mal. Leur souffrance, elles (ou ils) l’expriment à travers un souvent dangereux trouble du comportement alimentaire. Dans certains pays, on sanctionne l’emploi de mannequins dénutries. Des responsables politiques ont également proposé de punir tout site ou blog qui ferait l’apologie de l’anorexie mentale ou qui valoriserait l’extrême maigreur...

Derrière ces décisions ou ces volontés, une réalité : les troubles du comportement alimentaire, dont l’anorexie et la boulimie sont les plus connues et les plus répandues, sont un vrai problème de santé publique.

Anorexie

L’anorexie se caractérise par un régime permanent, entamé par des jeunes filles ou des jeunes femmes qui ont une peur maladive des conséquences de l’alimentation et qui réduise cette dernière à un moyen de réguler l’aspect de leur corps. Elles vivent une peur hors norme de grossir, associée à un besoin obsessionnel de maigrir.
Ces personnes sont très maigres, elles ne mangent pratiquement pas.

Un autre trouble du comportement alimentaire est la boulimie. Les personnes ont des crises de prise alimentaire incontrôlée suivie de recours à des vomissements, à la prise de laxatifs et/ou de diurétiques, etc. Ces personnes peuvent se maintenir à un poids normal.

Symptômes de l’anorexie :

  • Le jeûne devient un plaisir, manger un calvaire.
  • On constate une diminution des quantités ingérées et une limitation du choix des aliments ; (on supprime généralement tout le gras, le sucré et les féculents).
  • Une véritable stratégie de contrôle du poids est mise en place : (coupe faim, exercice physique intensif, hyperactivité, absorption de liquide, etc.)

Boulimie

La boulimie, elle, se caractérise par des crises durant lesquelles des quantités invraisemblables de nourriture sont englouties, avant d’être rejetées volontairement par un vomissement ou parfois, par la prise de diurétiques, laxatifs... Pour certains l’acte de vomir devient plus jouissif que d’absorber de grande quantité de nourriture. On parle alors de syndrome du vomissement.

Ce qui caractérise une personne boulimique c’est d’absorber en 2 heures une grande quantité de nourriture et de répéter ce phénomène 2 à 3 fois par semaine, pendant des périodes prolongées.

Hyperphagie et orthorexie

D’autres troubles alimentaires, moins connus, chamboulent également la vie de ceux et de celles qui en sont atteints.

C’est le cas de l’hyperphagie, c’est-à-dire l’ingestion, en dehors des repas, d’une quantité importante d’aliments que l’on aime. La prise de nourriture se fait jusqu’à avoir très mal à l’estomac, sans sensation de faim, souvent en cachette et entraîne un dégoût de soi, une énorme culpabilité. L’hyperphagie touche autant les hommes que les femmes. Un certain nombre de personnes obèses souffriraient d’hyperphagie.

Ou encore de l’orthorexie, qui se traduit par un besoin acharné et obsessionnel de se nourrir uniquement de façon diététiquement correcte.

Mais on peut aussi souffrir de grignotages pathologiques, de conduites restrictives obsessionnelles, de phobies alimentaires (comme lorsqu’on ne mange plus que des aliments d’une seule et même couleur), etc.

Pas de coupable unique

Aucune cause unique n’explique ces troubles. De multiples facteurs - génétiques, environnementaux, individuels, familiaux, psychiques, sociétaux... - se conjuguent autour des malades, issus de toutes les classes sociales. Piégés par une addiction sans drogue, ces hommes et ces femmes mettent leur santé et leur vie en péril. Mais savent-ils seulement que sans aides extérieures, il leur sera probablement impossible de s’en sortir ? [1]

Bon à savoir
Notre rapport à la nourriture et à l’alimentation est souvent le reflet de notre vécu, de notre équilibre, ou au contraire, de nos difficultés à nous sentir en harmonie avec nous-mêmes, avec nos corps, avec le monde.

Pour en savoir plus : article Anorexie et boulimie sur le site www.mongeneraliste.be.

Photo © Photographee.eu - Fotolia



MP3 - 4.6 Mo
ECOUTEZ LE PODCAST


"La santé pour mieux vivre : insatisfaction de son corps"
Observatoire de la santé du Hainaut


Mots-clés: A l’école , Questions de poids
Mis à jour le 24/02/2016