Bouger, manger, c’est "eat-changer" !

Brochettes de fruitsEn 2008, la Fondation Roi Baudouin lançait conjointement avec la Fédération Wallonie-Bruxelles un appel à projet intitulé "Bien-être et santé du cœur auprès de la population défavorisée". La revue Éducation Santé a interviewé les 17 lauréats de cet appel à projets et a sorti pour l’occasion un hors série en décembre 2009.


Éducation Santé : Parlez-nous de votre projet…

Philippe Reynkens : Depuis de nombreuses années, l’Institut Sainte-Marie, une école d’enseignement technique et professionnel, a pour objectif de promouvoir la santé par le sport, l’alimentation... L’année dernière, la direction, les éducateurs et les professeurs, avec l’aide du CPMS, ont décidé de créer le projet "Bouger, manger, c’est "eat-changer" ! pour sensibiliser les élèves et les parents à l’importance d’une alimentation saine.

ES : Comment avez-vous choisi de travaille ?

PR : Trois grands axes ont été développés.

  1. Tout d’abord, l’information des élèves : ceux-ci sont informés par les professeurs durant les cours, et aussi par des élèves durant les périodes de cours et pendant une journée spéciale « bien-être ».
  2. Par ailleurs, des affiches et messages télévisuels seront une autre manière de faire passer le message.
  3. Enfin, une distribution de fiches sur l’alimentation est prévue.

En ce qui concerne l’alimentation, nous donnons aux élèves la possibilité de manger sainement dans l’école.

  • Une fois par semaine, un petit déjeuner sain est disponible au prix de 1,5 euro, une vente de jus de fruits frais a lieu deux fois par semaine durant les récréations. Des sandwiches équilibrés sont aussi proposés une fois par semaine.
  •  
  • Nous envisageons la dégustation de brochettes de légumes et/ ou de fruits, ainsi que la vente de soupe durant certains mois de l’année.
  • Nous n’oublions pas non plus les parents : ceux des élèves de certaines classes ont été invités pour des petits déjeuners et repas équilibrés.

Notez qu’il nous paraît important, lorsque c’est possible, que les informations soient données par des élèves (via des animations) et que des élèves interviennent dans la préparation et la vente des repas/collations.

Nous espérons, par ces différentes actions, que les élèves prennent conscience de l’importance d’une alimentation saine.

Propos recueillis par Carole Feulien - Revue Education Santé, Hors-série 3

Pour plus d’informations :
Philippe Reynkens, Éducateur
ESSMS - Rue Cockerill 148, 4100 Seraing
0493 72 16 39

Photo © Dream79 © Fotolia

Mis à jour le 26/02/2016