Une équipe pédagogique mobilisée pour la promotion d’une alimentation saine

L’école « Le soleil Levant » à Montignies-sur-Sambre : une équipe pédagogique entièrement mobilisée pour la promotion d’une alimentation saine.

Il s’agit d’une école secondaire accueillant des jeunes filles de 12 à 21 ans de type 1 et 3 et de forme 2 et 3. Trois sections les préparent à trouver un travail, soit en entreprise de travail adapté (ETA), soit dans une filière classique.

Repas des premières observation Ces orientations concernent l’habillement, l’hôtellerie et le service aux personnes. L’école compte 224 élèves qui se regroupent en classe de 6 jeunes filles.

Collations faites maison

Constatant la consommation excessive de snacks sucrés et salés tout au long de la journée, des enseignants ont revu l’offre alimentaire. Dorénavant, les « 1e observation » préparent, au cours de cuisine, les collations vendues à prix coûtant lors des pauses de 10h et de 14h30 : des macédoines de fruits, des crêpes, du tiramisu et de la mousse de bananes sont proposés.

Des partenariats multiples

Parallèlement à ces préparations, l’équipe pédagogique souhaitait ouvrir l’école sur le monde en tissant des partenariats. Des visites ont été organisées chez des partenaires pour se rendre compte de la provenance des aliments : la société Materne, une chocolaterie artisanale, une boulangerie, une ferme pédagogique. Un chef cuisinier est également intervenu pour organiser des ateliers du goût et l’infirmière scolaire, qui a son bureau à l’école, est partie prenante de l’éducation à une alimentation plus saine.

De la soupe pour accompagner les tartines

Les plus jeunes qui prennent des tartines, mangent à l’écart du restaurant principal par souci de quiétude. Elles étaient, de fait, « coupées » de la possibilité de consommer de la soupe. Cette année, les professeurs de cuisine font avec elles de la soupe fraîche pour tous les midis. Ensemble, elles achètent les légumes chez le marchand de primeurs et des recettes leur sont proposées : à elles, de déchiffrer, de couper et de préparer le mélange revigorant : soupe normande, à la mode du Barry, Choisy, garbure…

Un travail collaboratif

Les trois professeurs de cuisine se sont rassemblés pour donner plus d’envergure à leurs projets. La démarche vise à mélanger les élèves et, ainsi, de travailler différemment avec eux. Des semaines gastronomiques sont imaginées où les élèves assurent elles-mêmes la promotion de leurs créations en faisant des recherches, en confectionnant les panneaux incitatifs, etc.

Des projets

Pour le futur, l’école envisage de rénover le réfectoire des tartines, mais aussi d’instaurer la pratique d’activités sportives pour le temps de midi.

Un coup de chapeau

Je finirai cette sympathique visite par un coup de chapeau pour le journal d’information de l’école, L’aurore, un exemple d’imagination et de créativité consultable sur la toile : http://ecolesoleillevant.be

Mis à jour le 13/02/2017