Vous voulez mener un projet santé dans votre école ?

Voici un plan d’action pour mettre en place votre projet santé à l’école avec quelques références et liens (liste non exhaustive) vers des ressources potentielles.

Vous démarrez un projet :

  • à petite échelle, pour votre classe par exemple ?
  • en concertation avec les autres instits de votre degré ?
  • dans le cadre du projet d’établissement ?
  • à l’échelle de la commune ?


Etape 1 : on défini le projet

Un groupe d'enfants levant le pouceVous avez commencé par vous réunir et avez défini ce que vous alliez faire, avec quels objectifs et pour quelle durée. C’est la partie la plus importante puisqu’elle va conditionner tout le reste du projet.

Vous pouvez dès ce stade-là mettre des partenaires autour de la table. Ils vont vous permettre d’avoir une vision plus globale du projet.

Photo © Syda Productions © Fotolia

Quels partenaires ?

  • Les Centres locaux de promotion de la santé - CLPS peuvent aussi vous soutenir dans l’élaboration de ce projet et également vous aider à remplir différents appels à candidature. Par ailleurs, les CLPS possèdent des centres de documentation où vous pouvez par exemple vous procurer des affiches, brochures, ouvrages scientifiques, DVD, CD, jeux et coffrets pédagogiques...
  • Aussi, pour trouver des outils, nous ne saurions trop vous conseiller le site de Pipsa , qui vous propose un large choix d’outils, testés par un groupe d’experts, ils sont classés par thématiques et le site vous indique, outil par outil, ce qu’ils coûtent, où les trouver, etc.
  • Et puis pensez à l’association de parents (2 fédérations sont reconnues comme représentatives pour l’enseignement officiel : la FAPEO et pour le libre : l’UFAPEC), le Conseil de participation peuvent également soutenir votre projet.

L’expérience nous montre qu’un partenariat fort est un gage de réussite. Le leadership de la direction sera aussi déterminant ; il devra être orienté sur le mode participatif, un style trop autoritaire n’encouragera ni l’autonomie ni la communication au sein de l’école. Ces deux valeurs sont fondamentales pour la réussite du projet.

Etape 2 : On passe à l’action

Quatre enfants avec une balle de basket Vous avez défini le projet. Il s’agit maintenant de passer à l’action.

A quelque échelle que ce soit, il vous faut dégager des moyens pour le mettre en application votre projet.

Cela va permettre de mobiliser l’équipe éducative.

Photo © Jovannig © Fotolia


Voici quelques ressources de financement possibles :

  • Pour les écoles de la Région Wallonne, surfez sur le site de l’APAQ-W.
    Vous pouvez obtenir des aides pour des "collations santé", "du lait" ou encore "des fruits et des légumes" pour les écoles. En plus d’un formulaire, il vous faudra déposer un dossier pédagogique présentant les actions en matière d’alimentation saine que vous menez à l’école.
    Le même type d’aide est offert aux mouvements de jeunesse pendant l’été.
  • Pour les écoles de la Région Bruxelloise, surfez sur le site de la COCOF.
    Elle apporte des soutiens (subventions, appel à projets...) pour des projets promouvant des initiatives pédagogiques par exemple en matière de sport, de citoyenneté active, etc. Et puis, le Centre Bruxellois de Documentation Pédagogique veut offrir aux enseignants, éducateurs, étudiants et aux personnes intéressées par la pédagogie, une documentation complète et variée sur les méthodes pédagogiques récentes. Le centre s’adresse à tous les niveaux de la maternelle au supérieur pédagogique et à tous les réseaux de l’enseignement.
  • La Fondation Roi Baudouin lance régulièrement des appels à projets à destination des écoles ; n’hésitez pas à vous inscrire à leur e-news, vous serez ainsi avertis régulièrement des nouveaux projets.
  • N’hésitez pas à solliciter votre Commune ! Outre l’Echevin de l’Enseignement, rencontrez celui de la Jeunesse ou de la Participation. Il peut vous octroyer éventuellement un petit subside, mais il peut à coup sûr vous mettre en relation avec une association, vous signaler une opportunité, dégager un local, vous faire bénéficier des services de l’imprimerie…

Tout cela va-t-il me prendre du temps ? OUI !

Et il est tout à fait normal de se poser une série de questions :
N’est-ce pas du temps pris sur celui, déjà trop restreint, consacré aux apprentissages ? Que fait-on des enfants pendant ce temps ? Comment motiver mes collègues à entreprendre cette démarche avec moi ? - Comment mobiliser mon équipe déjà si fragile ? Comment communiquer avec les parents pour qu’ils nous accompagnent dans ce projet ? Comment durer ? Comment empêcher le soufflé de retomber ? Comment attiser la flamme ?...
Mais tous ces écueils font partie de la construction d’un projet.

Etape 3 : on évalue

Il faudra évaluer le projet par la suite. C’est une étape nécessaire pour transformer les constats en progrès qualitatifs. L’évaluation portera sur le processus plutôt que sur des résultats quantitatifs : en effet, comment mesurer un meilleur climat au sein de l‘école ?

  • Le Service communautaire de promotion de la santé APES-ULg peut vous aider à évaluer votre projet.
Mis à jour le 10/02/2016